Alors que la saison 7 de Profilage vient de commencer sur TF1 et que le tournage de la saison 8 va démarrer, on en apprend plus sur le possible spin off qu’aurait pu avoir la série.

Profilage est de retour sur TF1 pour une saison 7 inédite. Le tournage de la saison 8 va lui commencer sous peu. Dans cette nouvelle saison, la série est désormais portée par une nouvelle héroïne campée par l’excellente Juliette Roudet. Son personnage d’Adèle a été introduit en saison 4 et n’a eu de cesse de grandir et de s’affirmer pour devenir aujourd’hui le personnage central de la série.

Mais initialement, Adèle n’était pas vouée à être le personnage central de Profilage… mais plutôt celui d’une série dérivée autour d’Adèle. Une hypothèse que l’on avait pressentit depuis le début. En saison 4, le départ d’Odile Vuillemin de la série n’est pas d’actualité. Or le personnage d’Adèle est construit et charpenté de telle façon qu’il ne puisse exister qu’en dehors de sa position de « personnage secondaire récurrent« . Sophie Lebarbier et Fanny Robert, les deux créatrices de la série, ont construit autour de ce personnage une mythologique, un fil rouge dont on sent bien qu’il n’est là que comme une introduction, pour être développé par la suite…ailleurs. Les deux auteures connaissent la fiction, la regardent, et savent comment un spin off se construit, par exemple dans la fiction américaine.

Invitée exceptionnelle de La loi des séries mercredi, Sophie Lebarbier nous en dit plus :

« L’idée au départ était de faire un spin off. Ce personnage d’Adèle, plus sombre que ne l’était Chloé, avait pour nous de quoi porter une série tout seul, une série qui aurait sans doute été plus sombre que ne l’était Profilage. On avait donc l’idée de développer une autre série qui se serait appelée Profilage, Adèle. Odile Vuillemin nous a ensuite annoncé son envie de partir vers d’autres horizons, Adèle est devenue logiquement l’héroïne de Profilage. »

A lire aussi : Juliette Roudet la plus belle chance pour Profilage

A suivre mercredi 11h dans La loi des séries

Crédit : TF1 / Philippe LeRoux