Daily Olympic : Clap de fin !

Les meilleures choses ont une fin : dommage ! On commençait bien à s’y faire à ces JO de Londres. L’ambiance, la compétition, la pluralité des sports, un cocktail de saveurs qui en donnait pour tous les goûts et qui nous a régalé pendant 17 jours. Ces Jeux de Londres entreront dans l’histoire comme la 30ème Olympiade, après Pékin et avant Rio. La capitale londonienne entre également dans l’histoire en accueillant pour la troisième fois les Jeux. Les athlètes, les chiffres, les médailles, voilà tout ce qu’il faut retenir de cette quinzaine olympique.La capitale britannique est devenue cet été, le temps d’une olympiade, le centre du monde, l’attention de tous se portant sur elle. Près de 10.490 athlètes représentant 204 pays différents se sont bousculé dans Londres pour notre plus grand plaisir. Au total, 302 épreuves ont eu lieu dans les nouveaux complexes prévus à cet effet, récompensant les athlètes de 302 médailles d’or. La première glanée revient à la chinoise Yi Silin au tir à la carabine à 10 mètres. Quant à la toute dernière médaille d’or, elle sera mise autour du coup d’Asadauskaiste, en pentathlon moderne femme.

Daily Olympic : Clap de fin !

Du bon et du moins bon.

Cette olympiade aura été sujette à des alternations positives comme négatives. Le moins bon, on le retient toujours ! Des Jeux controversés ? Voilà un titre que l’on a pu régulièrement lire un peu partout, remettant en cause le fair-play britannique. L’épisode de l’aviron, du cyclisme sur piste, des évènements un peu limite pour des JO qui se voulaient dans les règles. L’injustice plana également sur Londres, lorsque les boxeurs français, Alexis Vastine et Nordine Oubaali pour ne pas les citer, se sont fait éliminé du ring après des jugements d’arbitres plus que douteux. Le lutteur Mélonin Noumonvi en a lui aussi fait les frais. Enfin dans le moins bon, on retiendra l’expulsion pour tricherie des joueuses de badminton chinoises, contrastant avec les vice-champions olympiques de basket espagnols, trichant de la même manière en faisant exprès de perdre mais médaillé au final. L’épisode Taoufik Makhloufi, incroyable vainqueur du 1.500m aura aussi fait pas mal jazzé pour pas grand-chose. Beaucoup de polémiques dans ces Jeux Olympiques qui se sont voulues cachées ou du moins rapidement diluées pour ne pas ternie l’image londonienne de l’organisation.

Daily Olympic : Clap de fin !

Les Jeux permettent de rêver, de vivre des émotions puissantes au travers de nos champions. Des stars à Londres qui ont été au rendez-vous, qui nous ont fait vibrer là où on les attendait. Michael Phelps dans la première semaine, record man du monde du nombre de médailles a encore une fois éclaboussé de son talent tous ses adversaires. Il remporte 4 médailles dont deux en or dans ces Jeux, portant son total à 22 médailles en trois olympiades dont 18 en or, faisant désormais de lieu le plus grand nageur de tous les temps. Usain Bolt ne devait pas non plus manquer ce rendez-vous. Après Daegu, il fallait qu’il prouve au monde entier qu’il reste le plus grand sprinteur du monde. Pour ça, il lui aura fallu un peu moins d’une minute et dix secondes, réparties sur 100m (9’’63), 200m (19’’32) et 4x100m (36’’84) avec ses copains de la Jamaïque. Il ramène de nouveau au pays 3 médailles d’or, portant son total à un record incroyable de 6 médailles d’or pour 6 épreuves auxquelles il aura participé, sur deux olympiades. A 25 ans, Bolt fait mieux que Carl Lewis et rentre définitivement dans la légende. Les stars, on les a aussi retrouvé dans d’autres discipline avec Kemboi au 3.000m steeple, Felix Sanchèz sur 800m, Rudisha sur 3.000, les américains à la longueur, Jessica Ennis au pentathlon, Mo Farah sur 5.000m et 10.000m, bref, une pléiade de stars qui ont toutes brillées dans les complexes londoniens au cours de cette quinzaine. Malheureusement dans ces étoiles, le coup de tonnerre viendra du héros national chinois Liu Xiang, engagé sur 110m haie et maudit de nouveau. Après 7 foulées, le grand chinois heurte la première haie et se blesse au tendon d’Achille, brisant définitivement ses rêves de graal olympique. Des émotions qui sont passées par tous les stades, du rire à l’émotion, mais souvent avec des larmes.

pour les Bleus.

Prochain chiffre du mois, 34 est les nombre de médailles remportées par la délégation tricolore au cours de ces Jeux Olympiques. Faisons donc bref ici puisque vous aurez dès demain un récapitulatif de toutes les médailles françaises. Notons simplement que le judo et la natation ont été nos meilleures sources de titres. La première médaille française fut remportée par Céline Goberville, elle était en argent et sur l’épreuve du tir au pistolet à 10 mètres. La dernière, et peut être une des plus belles, est autour du coup des handballeurs français, teintée d’or, 4 ans après un premier succès à Pékin. Si certains ont déçu avec des zéro pointés comme l’escrime et l’équitation, d’autres ont répondu présents en confirmant l’attente que l’on a portée sur eux. Parmi eux, Teddy Riner (or), Renaud Lavillenie (or), Maiedine Mekhissi (argent), Grégory Baugé (argent), Camille Muffat (or), Yannick Agnel (or) et d’autres. Le sport français aura aussi vu de nouvelles têtes sur un plan international, avec des avenirs prometteurs comme Bryan Coquard à l’Omnium, Hamilton Sabot en gymnastique, Priscilla Gneto en judo, Florent Manaudou supersonique sur 50m nage libre ou encore Emilie Fer en kayak.

Daily Olympic : Clap de fin !

Toutes ces médailles portent donc le total à 34. En décomposant (11 en or, 11 en argent et 12 en bronze), les français se retrouvent 7ème du classement général loin dernière les USA et la Chine. Si on a fait 7 médailles de moins qu’à Pékin, les filles nous en ont rapporté 15 à elles seules. Bravo à tous les sportifs français pour ce qu’ils nous ont montré. Vive l’esprit olympique ! Vive le sport !

Victor Chopinet.

Recommander à des amis

Vous aimez nos articles?



À propos de l'auteur

Victor Chopinet

Fan de sport, mes objectifs sont de vous faire vivre ou revivre à ma façon les évènements sportifs !