Daily Olympic : Bons débuts français !

Après seulement quelques jours de compétition, la délégation française a déjà glané 11 médailles, de toutes les couleurs possibles. Si les filles ont mis les bleus sur les rails, les garçons leur ont parfaitement emboité le pas en empochant à leur tour des médailles. Au classement par nation, la France pointe à la 3èmeplace, derrière les américains et les chinois. Alors judo, tir ou encore canoë, retour sur les 11 médailles tricolores de ce début des JO de Londres.Daily Olympic : Bons débuts français !

Fraîcheur du climat londonien oblige, on commence avec la première médaille française en tir au pistolet à 10 mètres. A 25 ans, Céline Goberville remporte la médaille d’argent et ouvre le compteur de la France. Le judo tricolore est également un moteur de notre délégation. Avec 4 médailles, les judokas français(es) représentent une de nos meilleures sources de titres avec la natation. En -52kg, la jeune Priscilla Gneto décroche une superbe médaille de bronze à seulement 20 ans. Toujours en bronze, Automne Pavia puis Gévrise Emane ramènent des médailles respectivement en -57kg et en -63kg. Enfin, et toujours en bronze, Ugo Legrand est impérial face à son adversaire et obtient sa médaille dans la catégorie des -73kg.

Daily Olympic : Bons débuts français !

La pression ? Les nageurs français ne connaissent pas ! Et dès les premières longueurs, on a senti la détermination des poissons tricolores. Troisième fille à empocher une médaille, Camille Muffat confirme les espoirs portés sur elle. Géniale sur 400 mètres nage libre, la niçoise remporte une magnifique médaille d’or devant les américaines et les australiennes. Sur 200 mètres nage libre sa médaille d’argent est également une grande satisfaction pour elle et pour son superbe travail. Chez les hommes, la sensation vient de l’autre niçois Yannick Agnel. Avec ses copains du relais 4x100m nage libre, le poisson français ouvre son compteur de médaille avec une splendide récompense dorée. Stratosphérique, il remporte une autre médaille d’or sur 200 mètres nage libre, coiffant de nouveau américains et australiens au poteau. Enfin hier soir, Agnel remet ça avec ses potes du relais et ramène une jolie médaille d’argent derrière le quatuor des USA et ses stars. 5 belles médailles pour la natation française qui porte à bout de bras la délégation.

Historique, le mot est tout trouvé quoi que peu original. Mais pas d’importance, Tony Estanguet est rentré dans la légende hier après-midi dans le bassin britannique. Sous un crachin typiquement anglais, le français originaire de Pau avait rendez-vous avec son destin. Après l’or à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004, Tony avait chuté à Pékin en 2008. A Londres, c’était sa dernière occasion de monter sur un podium. A 34 ans, quoi de mieux pour clôturer une carrière que de grimper sur la plus haute marche et de remporter le graal olympique. Entrer dans la légende, Tony l’a fait en remportant une troisième médaille d’or dans la même discipline. Il est le premier sportif de l’hexagone à réussir cette performance. S’il confie que son avenir est encore flou, qu’il profite de son présent car ça, il l’aura totalement mérité !

Daily Olympic : Bons débuts français !

Victor Chopinet.

Recommander à des amis

Vous aimez nos articles?



À propos de l'auteur

Victor Chopinet

Fan de sport, mes objectifs sont de vous faire vivre ou revivre à ma façon les évènements sportifs !